Mon bébé a un reflux (RGO) Par Cyrielle

Bonjour à tous,

Sur le blog aujourd’hui nous allons parler des bébés reflux. Je laisse la place à Cyrielle pour partager son expérience de mère d’un bébé qui a un RGO et aider tous les parents dont le bébé a un reflux gastro-œsophagien. Vous allez voir qu’elle décrit très très bien les symptômes pour vous aider à y voir plus clair avec votre bébé.

L’idée de cet article a pour origine une discussion dans laquelle elle évoquait avoir eu des difficultés à utiliser les outils de portage pour soulager son bébé. Puis après plusieurs expérimentations, le porte-bébé bandeaux a été un compagnon quotidien pour sa fille, Diane. On verra le portage à la fin de l’article.

Parfois le cardia (petit muscle “clapet” qui referme l’estomac sur l’œsophage) est immature chez les nouveau-nés ce qui fait le liquide remonte. La quantité journalière de lait pour un nouveau-né équivaut à boire 8 litres de lait pour un adulte. Visualisez votre pack d’eau de source complet. On comprend pourquoi c’est difficile pour certains bébés. 

(Les bandeaux de portage sont appréciés des bébés RGO car ils sont souples sur leur dos)

1. Comment sait-on ou comment découvre-t-on que son bébé à un reflux ?

Cyrielle : Diane faisait une colère du soir : des hurlements jusqu’à couper la respiration, devenant toute rouge avec beaucoup de pleurs.  Généralement entre 22 h et 1 h de matin.

La durée était variable selon les jours mais cela durait en moyenne de 45 min. Ça a commencé dès la maternité.

On trouvait que ça ne ressemblait pas trop aux « pleurs du soir » quand la nuit tombe ….

Au début elle s’endormait rapidement après la tétée pour se réveiller en pleurant 1 h 30 / 2 h après. Vers ses 1 mois, son état s’était dégradé rapidement. En journée Diane pleurait beaucoup et au moment du coucher aussi. Je devais l’endormir dans mes bras.

Souvent elle dormait toute la sieste sur moi car à chaque fois que j’essayais de la poser il fallait recommencer l’endormissement.

Elle régurgitait du lait après la tétée et du lait caillé (un liquide transparent avec des grumeaux blancs) dans les 2 h après les repas.

Diane semblait avoir mal tout le temps et on avait très très (trop) peu de sourires lors des phases d’éveil.

2. Qu’avez-vous fait pour votre bébé du reflux ?

Cyrielle : Je sentais que quelque chose n’était pas normal. Inquiète, j’ai fait une recherche sur internet «  bébé qui pleure beaucoup » et de page en page je suis tombée sur des articles qui parlaient du reflux gastro-œsophagien.

Je suis finalement tombée sur cette thèse de l’université de médecine de Limoge : 

Diane avait beaucoup de symptômes imputable au RGO, des petites choses qui paraissent anodines quand on est parents pour la 1ère fois :

  • un hoquet fréquent ,
  • un bébé qui mâchonne beaucoup,
  • qui déglutit en dehors des repas,
  • un bébé qui tient sa tête des 15 jours de vie,
  • très tonique,
  • un sommeil compliqué,
  • les colères du soir

En fait, il y a une multitude de symptômes liés au RGO et pour nous à l’intolérance au protéines de lait de vache :

  • Les « colères » du soir qui sont plus tard que les pleurs du soir, plus intenses et qu’on n’arrive pas à calmer par un câlin. Diane s’endormait d’épuisement après un biberon pour apaiser les brûlures. Elle ne mangeait pas par faim mais frénétiquement pour calmer sa gorge et s’endormait après quelques gorgées.
  • L’eczéma dans la zone formée par un triangle œil / oreille / articulation de la mâchoire.
  • Un teint blanchâtre.
  • De l’hyper tonicité. On s’est posé la question avec le papa. « Que sous-entendent les médecins quand ils nous disent que Diane est un bébé tonique (très tonique) ? » Avec le recul on a compris que s’était un symptôme lié à la gêne voire la douleur dans l’estomac et l’œsophage.
  • La tête est souvent en hyper-extension , le bébé se cambre souvent.
  • Des régurgitations de lait caillé.
  • Des déglutitions très fréquentes , un bébé qui mâchonne beaucoup.
  • De la gloutonnerie (manger pour apaiser immédiatement la gorge mais pas par faim).
  • Refus de manger dès la 2ème gorgée mais réclame le biberon car la faim est là (association action de manger = douleurs)
  • Préfère manger tiède voire froid.
  • Des hoquets fréquents, même à distance des repas.
  • Des rots compliqués à sortir après le repas, des rots fréquent à distance des repas.
  • Ne pas arriver à coucher bébé à l’horizontale sur le dos.
  • Bébé qui ne supporte pas d’être en écharpe de portage ou en peau-à-peau. Il tend les jambes. Il pousse avec les bras pour décoller son estomac du torse de maman.
  • Des réveils en pleurs/cris 1 h 30 à 2 h après les repas.
  • Un bébé qui fait très peu / pas de sourire lors des phases d’éveil mais qui semble douloureux.
  • Beaucoup de pleurs et de cris après les repas.

Les symptômes varient en fonction de l’intensité du reflux et de l’évolution des conséquences sur l’organisme du bébé du RGO (plusieurs jours de gloutonnerie puis refus de manger par exemple)

sling portage vertical rgo

(Découvrez leSling Sayo, en lin très souple)

3. Quelles sont les informations que l’on vous a donné pour soulager/soigner le reflux de Diane ?

Cyrielle :

  • Ne pas mettre bébé à l’horizontale après manger, bien faire les rots (si bébé s’endort tant pis pour le rot)
  • Faire dormir bébé en proclive
  • Ne pas serrer les couches ni mettre d’habits qui serrent au niveau du ventre. (Attention aux pantalons et aux collants)
  • Garder bébé au maximum à la verticale lors des phases d’éveil. (Surtout au début du traitement le temps que ça aille un peu mieux)
  • Arrêt de l’allaitement maternel pour un lait artificiel épaissi + Gaviscon => avec le recul le lait maternel se digère mieux et aide à  la cicatrisation , il faut privilégier le lait maternel et tester l’éviction des protéines de lait de vache !
  • Gaviscon : après les repas pour qu’en cas de remontée acide le médicament tapisse l’œsophage (au lieu de l’acide gastrique qui  brûle la gorge)
  • En cas œsophagite donner du Gaviscon avant permet d’insensibiliser la gorge, bébé arrive à boire un peu mieux.
  • Passer sur un lait infantile sans protéines de lait de vache (on a testé l’allernova mais il restait trop de protéines de lait de vache pour Diane)
  • Traitement naturopathe : le RGO était trop sévère au moment où on a testé et on n’était pas passé au lait de riz donc ça n’a pas fonctionné.

4. Utiliser le portage pour verticaliser son bébé RGO :

Pour soulager bébé, une des solutions proposés et de verticaliser pour ne pas que le lait remonte. C’est là que le portage devient un outil thérapeutique qui accompagne les bébés et les parents quand il est difficile de porter son bébé 2h dans les bras pour qu’il digère facilement. Avec le portage, bébé régurgite moins. En atténuant ses remontées gastriques et ses douleurs, votre bébé pourra s’endormir plus facilement et avoir un sommeil plus récupérateur.

reflux josette la chouette portage

En portage, on parle beaucoup de position physiologique, mais elle sera difficilement réalisable avec les reflux. Les bébés sont inconfortables quand :

  • Ils sont  trop serrés au niveau des épaules.
  • Ils ne peuvent pas faire le fameuse position physiologique avec le dos rond et remonter les genoux car cela tasse leur estomac.
  • Ils n’aiment pas les écharpes tissés peu souples notamment pour le serrage en haut du buste. On a remarqué chez Josette la chouette un fort attrait pour les bandeaux de portage en maille ou les sling ultra souples comme Ginkgo, JarloSayoOsiria ou Prune.

5. Comment porter un bébé RGO :

position portage bébé rgo josette la chouette

6. Que veut-dire « Faire dormir une bébé reflux en proclive ?

Cyrielle : Le proclive est un terme médical.

(Les médecins ont beaucoup utilisé ce terme. On a fini par regarder sur internet pour comprendre ce qu’ils disaient) : ça signifie « incliné vers l’avant ». Dans le cas des bébés RGO ça correspond à surélever la tête par rapport aux pieds / hanches. Il existe de nombreux accessoires pour y arriver (voir dans cet article du magazine parent)

Il existe des matelas, sous-matelas proclive. Et pour les inclinaisons importantes des culottes attachées au drap housse pour maintenir bébé. Vous pourrez en trouver dans de nombreux magasins.

Les parents de bébé RGO étant inventifs, nous avons fait dormir Diane sur un matelas bibed posé sur une planche surélevée par un coussin directement sur le sol de la chambre entre la table de chevet et la comme. Le tout calé entre le mur de la chambre et notre lit (futon à la japonaise). Comme ça on était au même niveau et aucun risque de chute.

source : lit incliné proclive

7. Comment se passe le quotidien, est-ce que vous voudriez partager ce que vous avez essayé qui fonctionne et qui fonctionne pas ?

Cyrielle : Le portage fonctionne bien a condition de ne pas trop serrer le bébé (du coup pas de portage physiologique, de toute façon bébé passe son temps à « se grandir »).

Faire des balades matin et après-midi, passer sur la poussette en position semis assise / assisse si le bébé souhaite être assis.

S’inscrire sur le groupe Facebook « bébé RGO » et en parler autour de soi pour avoir du soutien. Les cris et les pleurs sont très épuisants physiologiquement et physiquement. Ne pas hésiter à mettre bébé à la halte garderie de temps en temps pour prendre du temps pour soi ou le faire garder par la famille si elle est à proximité.

Trouver un médecin à l’écoute et qui ne remet pas en question les observations des parents. Les bébés RGO ne sont pas plus sensibles que les autres enfants. Ils ont des douleurs qu’un adulte ne supporterait pas.

Se faire confiance sur notre ressenti et faire confiance à notre bébé.

sling portage ginkgo pour reflux

(Ginkgo, le sling ultra confort et souple pour la nuque.)

8. Qu’est-ce que le lait de riz ?

Cyrielle : Le « lait de riz » est bien un lait infantile !

Le corps médical préfère les laits vendus en pharmacie (Modilac, Novalac) par rapport à ceux disponibles uniquement en magasins bio (mandorle). La dilution est plus compliquée qu’un lait standard, il faut chauffer l’eau (comme pour les laits épaissis). L’utilisation d’une fourchette permet de mieux mélanger au lieu de seulement rouler le biberon entre les mains.

Diane n’accepte pas les tétines à plusieurs vitesses du coup on filtre le lait au chinois avant de le mettre dans le biberon.

Pour les laits épaissis, il n’existe pas de tétine spéciale. Il suffit de prendre celle avec la vitesse supérieure à celle normalement utilisée pour le bébé.

Les repas et les siestes étant compliqués, la logistique est assez volumineuse et prend beaucoup de temps … mais c’est largement compensé par les sourires d’un bébé qui n’a plus mal.

Bises Diane, bises Cyrielle et que la force soit avec tous les parents et bébés reflux ! Voici le porte-bébé qui a aidé Cyrielle et Diane pendant le RGO !

Si votre bébé est sujet au reflux, enrichissez cet article de votre expérience en commentaire pour les autres parents.

QUIZ QUEL MOYEN DE PORTAGE EST FAIT POUR MOI ?

>>> FAIRE LE QUIZ <<<<

Nos autres articles sur le portage

L’histoire du portage et de la poussette
5 raisons de porter son bébé en écharpe de portage
La collection porte-bébés bandeaux
La collection de Slings de Josette la chouette

>Tout savoir sur le sling

19 Commentaires

  1. Malo

    Tout simplement, merci et courage à tous les parents d’un bébé RGO.

    Réponse
  2. Dodo

    Bonjour Merci pour cet article j’ai vraiment les mêmes soucis que vous pour mon fils de 1 mois ! Quelle galère on ne sait pas quoi faire je suis épuisée de l’endormir sans cesse dans mes bras et dès que je le pose dans son couffin il pleure ! Il régurgite il se cambre il a le hoquet …dans son berceau j’ai relevé le matelas j’ai mis sous le matelas un petit coussin et ça semble le soulager . Pour le moment avant chaque tétée ( je l’allaite ) il prend du Gaviscon mais du coup il est constipée !! Comment éviter cette constipation ?! Que dois je manger ? Merci pour vos réponses ou témoignages

    Réponse
  3. Magalie

    Mon bébé a un reflux (RGO) Par Cyrielle
    Bonjour, Merci pour ce témoignage. Ma fille supporte mal mon écharpe tissée, je ne l’installe plus en physiologique. Vous parlez à la fin d’un porte bébé qui a sauvé la maman, mais je ne vois pas duquel il s’agit. Pourriez-vous m’indiquer s’il vous plaît ? Merci à vous!

    Réponse
  4. Sandra

    Merci pour cet article si complet !
    Les médecins / pédiatres devraient tous être calé sur ce sujet RGO qui touche de plus en plus de bebe. Car un parent a besoin d’accompagnement et encore plus avec un bébé RGO. Besoin d’être pris plus au sérieux lorsqu’on énonce tous les symptômes (d’ailleurs vous avez fait une liste très complète) et qu’on arrête de nous dire « c’est normal », NON ça ne l’est pas et même si nous sommes parents pour la première fois, nous arrivons à comprendre notre bébé lorsqu’il a un réel mal être ! Merci pour les astuces de portage, à essayer car jusque là elle refusait d’être en peau à peau car sûrement trop compressée… Vraiment merci ça fait du bien de se sentir moins seule et de voir que si parfois on craque c’est normal. La situation est difficile pour nos petits cœurs qui souffrent et nous en tant que parents de les voir souffrir et fatigués des pleurs si récurrents. Pour ma part malgré la répétition des symptômes au pédiatre, il ne m’a jamais écouté et prise au sérieux, il disait « des coliques! Ça passe avec le temps.. » les coliques avaient bon dos. L’état de ma fille , sans surprise, s’est donc détérioré au point où elle refusait de s’alimenter tant elle avait mal. Séjour aux urgences a ses 2 mois où là on m’a enfin posé le diagnostic de bébé RGO sévère , ce qui a entraîné œsophagite. Elle est sous inexium et lait ALLERNOVA AR, elle reboit de quantité normale et suffisante pour prendre du poids, elle sourit (mon dieu que ça fait plaisir! On oublie tous les maux passés), parfois quelques rechute de douleurs, peut être des coliques ? Mais cela reste ponctuel et non quotidien… En tout cas merci encore pour d’avoir pris le temps pour votre article et astuces…

    Réponse
  5. Maki

    Bonjour je viens de tomber sur votre article il décrit à 100 % les symptômes et le quotidien (et les nuits) de ma fille! Tout est pareil! Que ce soit dans le hoquet, les régurgitations, les douleurs, les crispations, l’énervement sur le sein, les pleurs permanents, le refus du portage…. tout est identique! Comment avez-vous trouver des solutions? merci d’avance

    Réponse
  6. Erika

    Bonjour, Merci pour ce témoignage qui me rassure sur le fait que c’est normal si mon bébé ne supporte pas le portage en position physiologique. Par contre j’ai fais 2 cours de portage et à chaque fois on m’a dit que si bébé n’avait pas les genoux au dessus des hanches qu’il se raidissait sans arrêt et qu’il avait les jambes tendues c’était mauvais et qu’il ne fallait pas le porter. Est ce que je peux quand même le mettre en portage maintenant qu’il supporte mieux la position sur le ventre même si il a les jambes tendues ? Son RGO était très important jusqu’à la découverte de l’allergie PLV (j’ai à peu près le même parcours que Marine avec les milles consultations, le 7eme lait maternel que j’essaye pour mon bébé en plus etc…). Mais il a encore le frein de lèvre et le frein de langue qui le gênent pour la succion. J’hésite à lui faire couper….

    Réponse
  7. ory

    Bonjour Vos articles sont très intéressants ! je voulais savoir s’il était possible d’acheter vos dessins pour afficher dans une salle pour des ateliers de portage ? ils sont vraiment très chouettes et surtout très parlant ! merci bonne journée

    Réponse
  8. Julie

    Un grand merci pour toutes ces informations!! Je comprends enfin ce qui fait souffrir ma fille et cela explique les difficultés d’endormissement dans mes bras que tout le monde prend pour de la fusion! Merci encore

    Réponse
  9. Bonnot

    Bonjour, Ma fille a des reflux gastrique et ma docteresse ma dit de prendre guigoz en épaissi donc j’ai pris guigoz gest formulenepaissi est ce que c’est ça ou c’est un lait spécial en épaissi

    Réponse
  10. Maëlle

    Bonjour ! Je tiens à vous remercier pour votre article. Grâce à vous j’ai trouvé seule ce dont mon fils souffrait alors que mon médecin banalisait sa douleur. Le changement au lait de riz à été radical. Je découvre enfin les sourires de mon fils. Merci infiniment!

    Réponse
  11. Juliette Merris

    Bonjour Maki, Cyrielle a trouvé les solutions en passant des heures à se documenter. 🙂
    Josette la chouette

    Réponse
  12. Finck

    J’ai un bebe rgo de presque 2 mois régurgitation pleurs énormes après la tétée elle a eu du Gaviscon et maintenant Inexium et elle pleure encore et a des difficultés a dormir nous la portons en écharpe.

    Réponse
  13. Caroline

    Merci pour ce témoignage qui fait écho à notre situation ! Mon fils souffre aussi de RGO interne. Il a un mois. Lait AR l’aide et Gaviscon aussi pour l’instant mais ne semble pas tout à fait suffisant.

    Réponse
  14. Marine

    Merci pour cet article ! Dans lequel on se retrouve tellement.. Mon petit Marlon de 5 mois souffre d’un reflux interne depuis sa naissance et certainement d’une intolérance aux protéines de lait de vache, ainsi que d’un très fort eczéma. Je l’ai allaité jusqu’à ses 4 mois, puis une fois au lait c’était pire, nous sommes donc passés au lait de riz. Il est traité avec urécholine et mopral car tout les autres traitements ne fonctionnaient pas du tout. Il y a du mieux la journée, mais la nuit il se réveille au moins 10 fois… Nous essayons de garder le moral mais ce n’est pas toujours évident. Courage à tous les bébés reflux et leurs parents !

    Réponse
  15. Barbara

    Merci pour ce témoignage… Je retrouve beaucoup de points communs moi qui suis maman d’une numéro 1 puis d’une numéro 2 RGO toutes les deux… Il y a de grands moments de désespoir et d’épuisement car ça a duré très longtemps pour numéro 1 (2ans) et impossible de savoir combien il faudra pour numéro 2. Pour l’instant à 4 mois elle passe encore 80% de son temps sue moi car c’est comme ça qu’elle dort en vertical.. pour nous c’est augmenté pas par une allergie aux protéines de lait de vache mais une intolérance bau lactose, donc meilleur allié, l’allaitement maternel et l’éviction du lactose… Pour autant ça ne règle pas tout, même si depuis elle s’étouffe moins et commence à supporter un peu sa poussette, s’y endort même quelques fois… Ouf! Donc le portage c’est chouette aussi même si parfois elle tire sur ses jambes ou supporte mal dès que trop compressée.. mais c’est toujours mieux que les cosy ou transat où ils sont ratatinés sur eux même… Le plus sur reste de ne pas écouter l’entourage qui peine à vous prendre au sérieux et plus grave, votre bébé avec, car oui un bébé ça pleure… Mais pas comme ça et ça ne se tortille ou cabre pas de douleur… Quand le rgo est interne on croit que ça n’existe pas mais en fait c’est pire car le contenu gastrique passe 2 fois et brûle plus vite l’œsophage… ! Faites vous confiance et surtout à votre bébé, il n’est pas exigent ou pénible, encore moins tyrannique… Il est seulement douloureux et vous avez si ce n’est le pouvoir de soulager toute sa douleur, au moins de le rassurer en montrant que vous le comprenez et êtes avec lui quoi qu’il arrive…

    Réponse
  16. Nat

    Un très bel article, pleins de bons conseils !
    Maman d’une petite de 18mois qui a énormément souffert de RGO et qui en souffre encore. Mes conseils… trouver un médecin qui vous écoute, non un bébé qui pleure toute la journée et qui ne sourit pas ce n’est pas normal. Changer de lait, tester le lait de riz. Épaissir le lait. Une fois diversifier, ne pas hésiter à tester les évictions de lait de vache et de gluten (on s’en fait une montagne, mais ce n’est pas si compliqué). Traiter pour apaiser, gaviscon à tester avant ou après le repas, des fois ça change tout. Pour ma part traitement à l’inexium, ça fait chier, mais si ça permet de retrouver des siestes pesibles. Tester les probiotiques demandez conseil à votre pharmacien. Trouver un bon ostéopathe, chiropracteur, vraiment je dis un bon, qui connaît les bébés, qui connaît les mots plagiocephalie, RGO, syndrome de kiss, freins de langue… Même si votre pédiatre qui ne secoue pas la tête quand on parle du syndrome de kiss et explorer cette piste si torticolis, corps en banane, hyperextension… Si cumul des problèmes cités, faire de la kiné intensément si il le faut (3 fois par semaine) avec un kiné spécialisé en pédiatrie. Faire vérifier les freins de langue et de lèvres chez un ORL expérimenté. Si vraiment pas d’amélioration, si vous voyez que qqch ne va pas, exiger des examens médicaux (TOGD, Échographie, radio…) ,demandez à voir un gastropediatre, faites tout votre possible pour aider votre bébé. Ne pas laisser tomber si on ne vous comprend pas. Ne pas désespérer, c’est long, c’est difficile, mais petit à petit, ça s’améliore, et on repense à ces moments qui sont derrière nous… Investir dans de nombreux bavoirs, langes, draps, gigoteuses, une bonne machine à laver pour tes ses réveils en pleur la tête dans une flaque… Surtout ne jamais lui en vouloir il est comme il est, il a mal, depuis son arrivée parmi nous, il n’a connu que sa douleur, tout faire pour le soulager. Vous êtes une super maman ingénieuse, inventive, patiente, personne ne le sait, seul quelqu’un qui l’a vécu en a conscience, mais vous vous savez tout ce que vous faites. Bravo, courage et patience. Gros bisous.

    Réponse
  17. Aurélie

    Bonjour, Vous parlez de « L’eczéma dans la zone formée par un triangle œil / oreille / articulation de la mâchoire. » Cela concerne le RGO ou l’APLV ? J’aimerais beaucoup en savoir plus à ce sujet ! Merci

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    Vérifier mon panier
    Votre panier est videRetour boutique